aux Musulmans

 
(1) Le péché et les prophètes
Les prophètes ont-ils péché ? La Bible affirme que oui, tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu, et elle n'hésite pas à souligner les manquements dans la vie des prophètes. Les musulmans disent que la Bible doit être falsifiée parce que selon eux, les prophètes sont immunisés contre le péché.
Adam (Sourate Ta-Ha 20:121) : «Tous deux (Adam et Ève) en mangèrent. Alors leur apparut leur nudité. Ils se mirent à se couvrir avec des feuilles du paradis. Adam désobéit ainsi à son Seigneur et il s'égara.» Les enseignants musulmans s'accordent pour dire que la désobéissance est l'un des péchés majeurs, selon la Sourate Al-Jinn 72:23 : «[Je ne puis que transmettre] une communication et des messages [émanant] d'Allah. Et quiconque désobéit à Allah et à son Messager aura le feu de l'Enfer pour y demeurer éternellement
Jonas (Sourate Saffat 37:139-142) : «Jonas était certes, du nombre des Messagers. Quand il s'enfuit vers le bateau comble, Il prit part au tirage au sort qui le désigna pour être jeté [à la mer]. Le poisson l'avala alors qu'il était blâmable
Abraham (Sourate As-Shuaraa 26:82) : «et c'est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.» Et nous lisons dans la Sourate Ibrahim 14:41 : «Ô notre Seigneur! pardonne-moi, ainsi qu'à mes père et mère et aux croyants, le jour de la reddition des comptes.»
Moïse (Sourate Al-Qasas 28:16) : «Il dit : "Seigneur, je me suis fait du tort à moi-même; pardonne-moi". Et Il lui pardonna. C'est Lui vraiment le Pardonneur, le Miséricordieux!» Et dans la Sourate Al-Araf 7:151, nous lisons : «Et (Moïse) dit : "Ô mon Seigneur, pardonne à moi et à mon frère et fais-nous entrer en Ta miséricorde, car Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux".»
Noé (Sourate Nuh 71:28) : «Seigneur! Pardonne-moi, et à mes père et mère et à celui qui entre dans ma demeure croyante, ainsi qu'aux croyants et croyantes; et ne fait croître les injustes qu'en perdition".» Et la Sourate Hud 11:46,47 dit : «Il dit : "Ô Noé, il n'est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n'as aucune connaissance. Je t'exhorte afin que tu ne sois pas un nombre des ignorants". Alors Noé dit : "Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n'ai aucune connaissance. Et si Tu me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants".»
David (Sourate Sad 38:24) : «Il [David] dit : "Il a été certes injuste envers toi en demandant de joindre ta brebis à ses brebis". Beaucoup de gens transgressent les droits de leurs associés, sauf ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres - cependant ils sont bien rares. - Et David pensa alors que Nous l'avions mis à l'épreuve. Il demanda donc pardon à son Seigneur et tomba prosterné et se repentit
Salomon (Sourate Sad 38:34-35) : «Et Nous avions certes éprouvé Salomon en plaçant sur son siège un corps . Ensuite, il se repentit. Il dit : "Seigneur, pardonne-moi et fais-moi don d'un royaume tel que nul après moi n'aura de pareil. C'est Toi le grand Dispensateur".»
Et qu'en est-il de Mahomet ? Dans la Sourate Mouhammad 47:19, Allah dit à Mahomet de se repentir de son péché : «Sache donc qu'en vérité, il n'y a point de divinité à part Allah, et implore le pardon pour ton péché, ainsi que pour les croyants et les croyantes. Allah connaît vos activités (sur terre) et votre lieu de repos (dans l'au-delà).» Il est dit TON péché, le péché de Mahomet.
 
Question
Si le Coran, comme le montrent les citations précédentes, souligne que tous les humains y compris les prophètes ont péché à l'exception de Jésus (annoncé à Marie comme un «fils pur», Sourate Maryam 19:19), n'est-il pas évident que seul Jésus est le Sauveur, celui qui délivre de l'esclavage et de la tyrannie du péché, puisqu'il est le SEUL sans péché ?  
«Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ; et ils sont gratuitement justifiés (déclarés justes) par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.» (La Bible, Romains 3:23-24)
 
(2) Le pardon et les sacrifices
Parmi les rites de sacrifices sanglants dans l'Islam, il y a la fête annuelle du sacrifice à la Mecque et le sacrement de l'initiation effectué lors de la naissance d'un enfant. Pourtant, les animaux sacrifiés à ces occasions ainsi que leur sang n'ont aucun effet auprès d'Allah. «Ni leurs chairs ni leurs sangs n'atteindront Allah... » (Sourate Al-Hajj 22:37). Pourquoi alors offre-t-on des sacrifices s'ils n'apportent rien ?
«Il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés» dit la Bible (Hébreux 10:4). Mais la Bible continue : «Sans effusion de sang il n'y a pas de pardon» (Hébreux 9:22). Si le sang des animaux est sans effet, par quel sang obtient-on le pardon des péchés ?
La Bible explique que tous les sacrifices demandés par Dieu étaient des ombres de la réalité plus grande qui allait venir, un sacrifice parfait qui serait offert UNE FOIS POUR TOUTES, et dont les effets seraient éternels. Ce sacrifice est celui de Jésus-Christ : homme parfait et sans péché, il n'est pas sous la condamnation de Dieu comme tous les autres êtres humains. Mais il prend sur lui tous les péchés de son peuple, c'est-à-dire de ceux qui croient en lui, et subit la condamnation pour leurs péchés à leur place, en tant que substitut. Les péchés de ces personnes étant punis, Dieu ne peut pas les juger une seconde fois - il est juste, et sa justice est satisfaite dans l'œuvre du substitut. Ces personnes sont justifiées, déclarées juste devant Dieu et libres de toute condamnation - ces personnes seulement, qui ont mis leur foi en Jésus-Christ. Le sacrifice de Jésus-Christ est parfait. «Tout est accompli» a été son cri final sur la croix. Il n'y a rien à rajouter.
 (à suivre)
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Le site va changer d'adresse en novembre 2012.

À partir du 22 octobre, l'adresse est

www.levangileaujourdhui.net.