aux Témoins de Jéhovah

1. Le nom de Dieu

Dieu a un nom, que l’on écrit en Hébreu  (YHWH) et que la Traduction du Monde Nouveau (des Témoins de Jéhovah) traduit par «Jéhovah».
Dans le livre «Qu’enseigne réellement la Bible ?» des Témoins de Jéhovah, on lit ceci :
«Dans votre bible, comment Psaume 83:18 (Psaume 83:19 dans bon nombre de versions) est-il traduit ? Les Saintes Écritures - Traduction du monde nouveau le rendent ainsi : «Pour qu’on sache que toi, dont le nom est Jéhovah, tu es, toi seul, le Très-Haut sur toute la terre !» D’autres versions traduisent ce verset de façon semblable. Cependant, beaucoup remplacent le nom «Jéhovah» par des titres comme «Seigneur» ou «Éternel». Que contient réellement ce verset : un titre, ou le nom «Jéhovah» ?...
En remplaçant le nom de Dieu par des titres, les traducteurs de la Bible commettent une faute grave. Ils donnent l’impression que Dieu est distant et impersonnel... comment les gens peuvent-ils vraiment devenir proches de Dieu si on les laisse dans l’ignorance de son nom, Jéhovah ?»
 
Question
S’il est si important que les gens ne soient pas ignorants du nom de Dieu pour devenir proches de lui, pourquoi Dieu a-t-il choisi de NE PAS révéler son nom à Abraham, Isaac et Jacob ?
Exode 6:2,3 (Traduction du Monde Nouveau, des Témoins de Jéhovah) : «Dieu parla encore à Moïse et lui dit : «Je suis Jéhovah. J’apparaissais à Abraham, à Isaac et à Jacob comme Dieu Tout-Puissant, mais en ce qui concerne mon nom Jéhovah, je ne me suis pas fait connaître d’eux.»»
Si ces hommes ont pourtant connu Dieu en l’appelant «Dieu Tout-Puissant», pourquoi ne pourrions-nous pas le connaître de cette même manière aujourd’hui ?
Considérons un autre point : si vos enfants vous appelaient par votre prénom et cessaient de vous appeler «papa» ou «maman», comment vous sentiriez-vous ? N’auriez-vous pas le sentiment d’être traité de façon impersonnelle ?
Étant donné que les vrais chrétiens sont appelés les enfants adoptés de Dieu (Galates 4:5-7), n’est-il pas logique que Jésus leur enseigna de prier «Notre PÈRE» et non «Notre Jéhovah» ? (Matthieu 6:9)

2. La Bible

Pour les Témoins de Jéhovah, la Bible est un guide digne de confiance pour la vie. Elle est fidèle sur les plans scientifique et historique, et ses principes s’appliquent à tous les peuples. Dans le livre «Qu’enseigne réellement la Bible ?» des Témoins de Jéhovah, nous lisons :
«Étant inspirée de Dieu, la Bible est «utile pour enseigner, pour reprendre, pour remettre les choses en ordre» (2 Timothée 3:16)... Les principes de la Bible s’appliquent à tous les peuples, et ses conseils sont toujours bénéfiques.»
 
Question
Il est clair qu’en général un Témoin de Jéhovah exprime un grand respect pour les principes de la Bible. Mais un Témoin de Jéhovah a-t-il le droit de croire la Bible quand elle est en désaccord avec l’enseignement de «la Tour de Garde» ?
Par exemple, les Témoins de Jéhovah ne croient pas que Jésus ait ressuscité son corps physique. Nous lisons cela dans le livre «Qu’enseigne réellement la Bible ?» des Témoins de Jéhovah, dans le chapitre «Qui est Jésus ?» : «Cependant, le troisième jour après sa mort, son Père céleste l’a ramené à la vie en tant qu’esprit». Pourtant, la Bible dit que Jésus a promis de ressusciter le corps que les Juifs allaient détruire. Jean 2:18-22 (Traduction du Monde Nouveau, des Témoins de Jéhovah) : «En réponse donc les Juifs lui dirent : «Quel signe as-tu à nous montrer, puisque tu fais ces choses ?» En réponse Jésus leur dit : «Abattez ce temple, et en trois jours je le relèverai.» Les Juifs dirent donc : «Ce temple a été bâti en quarante-six ans, et toi, tu le relèveras en trois jours ?» Mais il parlait du temple de son corps. Quand donc il fut relevé d’entre les morts, ses disciples se rappelèrent qu’il disait cela ; et ils crurent l’Écriture et la parole que Jésus avait dite
En tant que Témoin de Jéhovah, êtes-vous dans l’obligation de croire les faux enseignements de «la Tour de Garde» qui sont en désaccord avec la Bible ? Ou avez-vous le droit de laisser la Bible vous enseigner la vérité ?

3. Le dessein de Dieu pour la terre est qu’elle devienne un paradis (selon les Témoins de Jéhovah)

«Le dessein divin pour la terre est vraiment merveilleux... Le dessein de Dieu était donc que les humains aient des enfants, qu’ils étendent à la terre entière le jardin dans lequel ils vivaient et qu’ils prennent soin des animaux... Dieu fera à coup sûr ce qu’il a prévu... La Bible répond : «Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours.» — (Psaume 37:29 ; Révélation 21:3, 4)... En recourant au mensonge et à la ruse, Satan le Diable a poussé Adam et Ève à désobéir à Dieu (Genèse 2:17 ; 3:6). En conséquence, ils ont fini par mourir... La Bible révèle que Dieu va bientôt éliminer le monde méchant, au cours de la guerre d’Har-Maguédôn. Ce monde sera remplacé par un monde nouveau et juste... Jésus a promis que, dans le monde nouveau, les humains qui auraient l’approbation de Dieu recevraient le don de «la vie éternelle» (Marc 10:30)... Jésus a évoqué le Paradis terrestre à venir quand il a promis au malfaiteur qui mourait à côté de lui : «Tu seras avec moi dans le Paradis» (Luc 23:43).» (Qu’enseigne réellement la Bible ?, chapitre 3, publié par les Témoins de Jéhovah)
 
Question 1
Si «paradis» est quelque chose qui arrivera à la terre dans le futur, comment l’apôtre Paul a-t-il pu aller au «paradis» dans le «troisième ciel» (2 Corinthiens 12:2-4) ? Nous le lisons dans la traduction des Témoins de Jéhovah :
«Je connais un homme en union avec Christ qui, il y a quatorze ans — était-ce dans le corps, je ne sais ; ou hors du corps, je ne sais ; Dieu le sait — a été emporté comme tel jusqu’au troisième ciel. Oui, je connais un tel homme — était-ce dans le corps ou en dehors du corps, je ne sais, Dieu le sait — qu’il a été emporté dans le paradis et a entendu des paroles inexprimables qu’il n’est pas permis à un homme de dire.»
Et comment le malfaiteur qui est mort aux côtés de Jésus a-t-il pu être avec Jésus au «paradis» si le malfaiteur allait rester sur terre et Jésus aller au ciel ? Les Écritures n’indiquent-elles pas que Dieu prépare le «paradis» au ciel et non sur terre ?
 
Question 2
Si Adam et Ève n’avaient pas péché, ils auraient vécu pour toujours dans le paradis terrestre que Dieu avait créé. Il n’y avait pas d’espérance céleste à ce moment-là puisque Jésus n’est monté au ciel pour préparer une place pour les siens qu’APRÈS sa résurrection (Jean 14:2-3). Cependant, étant donné que Dieu a promis une «nouvelle terre» et de «nouveaux cieux» (2 Pierre 3:7, 10-13), pourquoi les DEUX seraient-ils des lieux pour notre épanouissement si nous devons rester bloqués sur terre sans possibilité d’aller au ciel ? Et Jésus n’était-il pas capable de se déplacer entre le ciel et la terre dans son corps ressuscité (Actes 1:9-11) ? Puisque le croyant ressuscitera avec un corps semblable à celui de Jésus-Christ (Philippiens 3:20-21), pourquoi ne serait-il pas capable de se déplacer entre les «nouveaux cieux» et la «nouvelle terre» dans son corps ressuscité ?
 
Question 3
Comment les Témoins de Jéhovah vont-ils nettoyer la terre après la guerre d’Har-Maguédôn ? Dans la Bible, le livre de l’Apocalypse décrit comment le jugement de Dieu conduira à la mort de plus de la moitié de la population terrestre (3 milliards de gens [en 2011] - Apocalypse 6:8 et 9:15-18). Les Témoins de Jéhovah seront-ils les témoins de la décomposition de tous ces corps, et devront-ils enterrer les restes de ces 3 milliards de gens ? La Bible dit aussi que le ciel se retirera, que chaque montagne et chaque île sera détruite par des tremblements de terre (Apocalypse 6:14 et 16:19-20) et des grêlons pesant presque 50 kilos chacun (Apocalypse 16:21). Comment les Témoins de Jéhovah vont-ils reconstruire les routes et les maisons sans le gros équipement, le bois et le béton qui auront été détruits par ces fléaux ? Où trouveront-ils le bois pour construire les maisons, étant donné que la grêle, le feu et le sang détruiront un tiers des arbres et toute herbe verte (Apocalypse 8:7) ? Comment abatteront-ils et transporteront-ils les arbres restants sans les routes et le gros matériel ? Et où les Témoins de Jéhovah trouveront-ils de l’eau propre à boire étant donné que les rivières, les sources, et un tiers des océans seront transformés en sang (Apocalypse 8:8-11 et 16:4) ? Comment utiliseront-ils l’eau polluée pour nettoyer tout ce qui a été détruit lors de ces jugements (Apocalypse 8:8-9) ? On parle ici de centaines d’années de travail pénible et stressant ! Est-ce que cela décrit un «paradis» pour vous ?
 
Question 4
Que croient les Témoins de Jéhovah au sujet du salut et de l’assurance de la vie éternelle ? Si l’homme persévère pendant toute la bataille d’Har-Maguédôn, est-il sauvé ? Étant donné qu’il ne sera pas «parfait» avant la fin du règne des 1000 ans de Christ (selon l’interprétation des Témoins de Jéhovah), quelle assurance a-t-il de ne pas abandonner en cours de route et ainsi perdre son salut ? Et s’il devenait «parfait» à la fin de ce règne de 1000 ans, comment peut-il être sûr de passer le test final contre Satan, sachant qu’Adam a échoué alors qu’il était parfait ?

4. Qui est Jésus-Christ ?

«Jésus est le Fils auquel Jéhovah est le plus attaché... Il est appelé "le premier-né de toute création", car c’est lui que Dieu a créé en premier (Colossiens 1:15)... Jésus est également le seul que Dieu ait utilisé quand lui-même a créé toutes les autres choses (Colossiens 1:16)... Le Fils premier-né est-il égal à Dieu, comme le croient certains ? Ce n’est pas ce que la Bible enseigne... D’après les partisans de la doctrine de la Trinité... le Père est Dieu, le Fils est Dieu et l’esprit saint est Dieu, et pourtant il n’y a qu’un seul Dieu... Regardez par exemple ce qu’a écrit Matthieu. Il cite ces paroles de Jésus concernant la fin du présent système de choses : “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. ” (Matthieu 24:36)... Jésus dit que le Père en sait plus que le Fils... Certains répondront : "Jésus réunissait en lui deux natures. Dans ce passage, il s’exprime en tant qu’homme." Mais, en admettant que ce soit le cas, que dire de l’esprit saint ? S’il fait partie du même Dieu que le Père, pourquoi Jésus ne dit-il pas qu’il connaît ce que le Père connaît ?» (Qu’enseigne réellement la Bible ?, chapitre 4 & appendice, publié par les Témoins de Jéhovah).
 
Question 1
La Bible montre clairement que Jésus n’est pas la même "personne" que le Père ou l’Esprit Saint (Matthieu 3:16-17), mais elle affirme aussi qu’il n’y a qu’un seul Dieu (Jean 17:3; Esaïe 43:10-11; 44:6, 8; 46:9; 48:12).  Si Jésus est un "dieu" inférieur, créé par Jéhovah, Jésus est-il alors le "seul vrai Dieu" (Jean 1:1; 20:28; 1 Jean 5:20) ou un faux dieu semblable à Satan (2 Corinthians 4:4) ? Si Jésus est un "faux dieu", comment peut-il sauver quelqu’un ? Dans votre famille, un fils est-il moins "humain" que son père ? Si un fils humain est autant humain que son père, comment Jésus peut-il être moins "Dieu" que ne l’est son Père ? Et pourquoi les Juifs accusaient-ils Jésus de blasphème, de se dire égal à Dieu, s’ils ne voyaient pas la portée de ses paroles quand il affirmait être "le Fils de Dieu" (Jean 5:18 ; 19:7) ?
 
Question 2
Si Jéhovah a créé Jésus et l’a utilisé pour créer toutes les autres choses, comment Jéhovah peut-il dire en Esaïe 44:24 : «Moi, Jéhovah, je fais tout, j’étends les cieux moi seul, j’étale la terre. Qui était avec moi ?» (Traduction du monde nouveau, des Témoins de Jéhovah). Si personne n’était "avec" Jéhovah lorsqu’il a créé toutes choses, comment Jésus peut-il être un "dieu" créé qui œuvrait "avec" Jéhovah ? Nous lisons en Esaïe 43:10 : «"Vous êtes mes témoins”, c’est là ce que déclare Jéhovah, “oui mon serviteur que j’ai choisi, afin que vous me connaissiez et ayez foi en moi, et que vous compreniez que je suis le Même. Il n’y a pas eu de Dieu formé avant moi, et après moi il n’y en a toujours pas eu."» (Traduction du monde nouveau, des Témoins de Jéhovah). Si aucun "Dieu" n’a été formé après Jéhovah, comment Jésus peut-il être "un dieu" créé après Jéhovah ? Et pourquoi la Bible appelle-t-elle Jésus "Père éternel" en Esaïe 9:6 si Jésus n’a pas une "origine" éternelle ? Comment Jésus peut-il donner la vie éternelle à ceux qui croient en lui s’il est créé et ne possède pas l’éternité (Jean 10:28) ?
 
Question 3
Il est vrai que lorsque Jésus était sur terre, son Père était «plus grand» que lui (Jean 14:28) puisque Jésus agissait avec les limitations de son humanité (Philippiens 2:5-9). Il ne «savait» donc pas tout ce que le Père «savait», comme le jour et l’heure de son retour (Matthieu 24:36). Pourtant, dans sa nature divine, la Bible déclare que Jésus sait toutes choses (Jean 16:30). Et si le Saint Esprit n’est pas une personne mais seulement la «force active» de Dieu comme le pensent les Témoins de Jéhovah, Jésus n’est pas dans l’obligation de dire en Matthieu 24:36 si l’Esprit connaît ce que le Père connaît. D’ailleurs, une force peut-elle «savoir» ou «connaître» quelque chose ? Mais si la croyance des Témoins de Jéhovah est incorrecte, quelle évidence prouverait que l’Esprit Saint est une personne qui sait ce que le Père sait ? Est-ce que 1 Corinthiens 2:11 suffirait : «De même aussi, personne n’est parvenu à connaître les choses de Dieu, sinon l’esprit de Dieu» ? (Traduction du monde nouveau, des Témoins de Jéhovah) Si l’Esprit de Dieu connaît les choses de Dieu, comment ne peut-il PAS connaître tout ce que le Père connaît ?
(à suivre)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

Le site va changer d'adresse en novembre 2012.

À partir du 22 octobre, l'adresse est

www.levangileaujourdhui.net.